Chaque semaine, de nouvelles nominations au sommet de l’Etat

Chacun se souvient de l’anaphore de François Hollande lors du débat qui l’opposa à Nicolas Sarkozy avant le second tour de la présidentielle. Aujourd’hui, cet anaphore mériterait d’être réécrit chaque semaine.

Moi, président de la République, je nommerai mes camarades de promotion à l’ENA ministre, secrétaire général de l’Elysée et directeur général de la caisse des dépôts [Ségolène Royal, Jean-Pierre Jouyet, Pierre-René Lemas]

Moi, président de la République, je sanctionnerai le premier secrétaire du parti socialiste en le nommant secrétaire d’Etat à l’Europe [Harlem Désir]

Moi, président de la République, je récompenserai une ancienne maire écologiste de Montreuil en la faisant inspectrice générale des affaires sociales [Dominique Voynet]

Mais de quelle république parlait François Hollande ?

Thématique(s) : Parlement & Institutions. Mot(s)-Clef(s) : . Pas de commentaire »

Le ministre de l’intérieur à Saint-Dizier, vendredi 18 avril

Après avoir effectué son premier déplacement en tant que ministre de l’intérieur sur ses terres électorales cherbourgeoises, Bernard Cazeneuve (photo) effectuera son deuxième déplacement en région à … Saint-Dizier.

Officiellement annoncée par la préfecture de Haute-Marne, la visite ministérielle aura lieu vendredi 18 avril. Sont programmées une rencontre avec les élus locaux et des réunions dans le cadre de la Zone de sécurité prioritaire.

Nul ne doit s’étonner de la destination de ce déplacement. François Cornut-Gentille et Bernard Cazeneuve ont travaillé ensemble entre 2007 et 2012 à la commission de la défense de l’Assemblée nationale dans le cadre d’une mission de suivi du ministère de la défense. Une véritable relation de confiance s’est établie alors entre les deux hommes et perdure encore aujourd’hui.

Thématique(s) : Haute-Marne. Mot(s)-Clef(s) : , . Pas de commentaire »

Dépenses militaires dans le monde : l’Arabie Saoudite bat tous les records

L’organisation non gouvernementale suédoise spécialisée sur les questions d’armement, le SIPRI, vient de publier le bilan 2013 des dépenses de défense dans le monde.

Les Etats-Unis demeurent largement en tête avec 640 milliards de dollars, devant la Chine (188) et la Russie (87,8). Ce trio inchangé par rapport à 2012 est suivi désormais par l’Arabie Saoudite (67) qui a pris la quatrième place à la France (61,2) désormais 5ème devant le Royaume-Uni (57,9). Viennent ensuite l’Allemagne (48,8) et le Japon (48,6).

Le fait marquant de cette année 2013 est la forte progression de l’Arabie Saoudite qui consacre 9,3 % du PIB à la défense. Pour la France, ce ratio est de 2,2 %, quasi-identique aux britanniques et nettement supérieur aux Allemands (1,4 %). La modernisation des forces saoudiennes se fait à marche accélérée. Si elle crée des opportunités pour l’industrie d’armement française, elle suscite en parallèle des interrogations quant aux motivations du régime saoudien : sécurité intérieure, renforcement régional, … ?

Thématique(s) : Budget. Un commentaire »

Délégation de service public : le gouvernement de combat déserte

Le 3 juillet 2012, François Cornut-Gentille avait posé une question écrite à Marylise Lebranchu, ministre de la Réforme de l’État, de la décentralisation et de la fonction publique sur les délégations de service public.

Cette question visait à connaître les intentions du gouvernement concernant une réforme du droit des délégations des services publics dans le sens du renforcement des pouvoirs de contrôle des collectivités sur les délégataires. De nombreux contentieux ont montré les insuffisances du droit actuel.

21 mois plus tard (!!), la réponse a été publiée au journal officiel. Pour rappeler le droit existant (merci de croire que les parlementaires ne savent pas de quoi ils parlent) et annoncer que « le régime juridique applicable aux délégations de service public, issu de la loi n° 93-122 du 29 janvier 1993, dite loi Sapin, va être profondément modifié, avec l’adoption de la directive « concessions », à la fin du premier trimestre 2014. Sa publication au Journal officiel de l’Union européenne ouvrira un délai de transposition dans le droit interne de vingt-quatre mois. » En d’autres termes, le gouvernement ne veut rien faire de lui-même malgré les problèmes constatés et attend que l’Europe lui dise quand bouger. Pour un gouvernement de combat, on a vu mieux…

Thématique(s) : Service Public. Mot(s)-Clef(s) : . Pas de commentaire »

Centrafrique : l’isolement de la France un peu plus marqué

Au lendemain du sommet Union européenne- Afrique, la France apparaît de plus en plus isolée en Centrafrique. Alors que l’Europe manifeste sa mauvaise volonté à soutenir les forces françaises engagées sur place, les autorités tchadiennes viennent d’annoncer leur retrait de la force africaine. Cette décision intervient après un grave incident intervenu samedi dernier, impliquant des unités tchadiennes et se soldant par 24 morts

Ce retrait de la seule puissance régionale militaire est un signal politique particulièrement négatif pour la France. Il coïncide avec l’émergence de critiques émises par des militaires français envoyés à Bangui sur les conditions dans lesquelles ils doivent mener leurs missions. Plusieurs blogs spécialisés ont relayés leurs ressentiments (Lignes de défense, Le Mamouth, Zone militaire…).

La violence a repris ses droits dans les rues de la capitale centrafricaine et en brousse sans que les forces françaises aient les moyens d’en stopper l’escalade.

Thématique(s) : Actualités des forces. Mot(s)-Clef(s) : . Pas de commentaire »