Surmortalité des abeilles : l’indépendance des expertises scientifiques en question

Le nombre d’abeilles ne cesse de décroître. Piliers essentiels de l’écosystème rural français, ces insectes seraient victimes des insecticides employés par l’agriculture. Ce que contestent les agriculteurs. Un rapport de l’autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) souligne bien les faiblesses des évaluations scientifiques qui sont menées en raisons du manque d’indépendance des organismes de contrôle et de leur personnel par rapport aux industriels produisant des insecticides.

Seule, une étude objective peut mettre un terme au débat. Aussi, François Cornut-Gentille a interrogé le ministre de l’agriculture pour connaître les mesures prises pour éviter tout conflit d’intérêts dans la gestion de ce dossier par le ministère.

La longue réponse du ministre rappelle que « indépendance, transparence et ouverture sont les principes fondamentaux sur lesquels s’appuient les Agences d’évaluation. » Et le ministre de se féliciter des contrôles et expertises menées par les agences européennes et françaises. Sans pour autant mettre un terme à la controverse scientifique…

Laisser un commentaire