Circulation alternée : pic d’incompétence politique

La mise en place de la circulation alternée à Paris et sur les communes voisines a donné lieu à un nouveau spectacle du vide politique qui nous gouverne.

Sur la forme, la maire de Paris et la ministre chargée de l’environnement se sont publiquement affrontée sur la mise en œuvre de cette mesure particulièrement contraignante. Le bras de fer entre ces deux pontes du Parti socialiste a pris le dessus sur l’analyse des causes réelles et sérieuses de la pollution. Or, les batailles d’expert qui ont eu lieu parallèlement dans les médias démontrent l’incertitude qui pèse. Personne pour arbitrer le match sur le fond mais beau spectacle de catch féminin !

Sur le fond justement, considérant que la circulation automobile est la seule responsable du pic de pollution, seuls les véhicules immatriculés impair pourront rouler les jours impairs. Ce principe est simple mais souffre d’un grand nombre de dérogations dont certaines laissent pantois

Echappent à l’interdiction notamment les véhicules légers immatriculés à l’étranger qui, comme chacun sait, polluent moins que les véhicules légers immatriculés en France (pas facile pour l’export !). Le plus étonnant est sans doute la dérogation faite aux véhicules des titulaires de la carte d’identité professionnelle de journaliste « attestant d’une mission de la part de leur employeur et des, salariés de la presse attestant également d’une mission de la part de leur employeur ». Voilà un joli cadeau dicté assurément par des considérations environnementales. Lire la suite »

Thématique(s) : Enjeux de société. Mot(s)-Clef(s) : , , . Pas de commentaire »

Depuis 2008, 27,5 millions de personnes déplacées annuellement suite à des catastrophes naturelles

Selon un rapport présenté aujourd’hui aux Nations Unies par Internal Displacement Monitoring Centre (IDMC), entre 2008 et 2013, 27,5 millions de personnes ont été annuellement déplacées en raison de catastrophes naturelles, avec un pic notable en 2010 de plus de 42 millions de personnes (voir tableau). Ces migrations subies en raison principalement d’inondations mais aussi d’incendies majeurs ou de cyclones viennent s’ajouter aux mouvements migratoires liés aux conflits armés et ceux à caractère économique.

Ces mouvements de population constituent un réel défi humanitaire, démographique et économique. Mais aussi sécuritaire car ils sont propices à la profusion de mouvements mafieux profitant de la misère causée par ces catastrophes. On ne peut faire abstraction de cette réalité humaine. Les récents naufrages criminels en Méditerranée viennent de nous le rappeler dramatiquement. Les Forces armées françaises y compris la sécurité civile sont régulièrement appelées à intervenir. Ces missions sont appelées à se développer, à en croire le rapport de l’IDMC. Malheureusement, il n’est pas certain que nous fassions une fois encore preuve, sur les plans politiques et budgétaires, d’anticipation.

Thématique(s) : Enjeux de société. Mot(s)-Clef(s) : . Un commentaire »

Impression 3D : Entretien de François Cornut-Gentille sur la blogosphère

Il n’y a pas que les questions écrites sur la défense qui suscite l’intérêt des spécialistes. En juillet 2013, François Cornut-Gentille interrogeait Arnaud Montebourg sur les défis posés par l’impression 3D. Un an plus tard, le site spécialisé priximprimante3d.com a voulu faire le point.

Un entretien exclusif au cours duquel François Cornut-Gentille affirme que « son interpellation de l’été dernier ne visait pas à dire ce qu’il fallait faire ou pas faire. Elle avait pour seul objectif d’alerter le gouvernement et, à travers lui, les spécialistes juridiques et techniques de la question sur des enjeux qui dépassent largement la reproduction de petites figurines pour les enfants. »

Thématique(s) : Enjeux de société. Mot(s)-Clef(s) : , , . Pas de commentaire »

Réforme territoriale : quelques coups de téléphone et de crayons ; l’affaire est entendue

Moderniser notre organisation territoriale n’est pas inutile. Le faire dans la précipitation avec des arrières pensées politiques et une rigidité d’apparatchik n’est pas la bonne méthode.

Depuis lundi, le président de la république et le premier ministre semblent mus par une envie pressante de redécouper les régions. Or, l’organisation administrative locale est tout sauf un concours de dessin pour la bonne et simple raison que des hommes et des femmes vivent sur ces territoires.

Pourtant prompt à dégainer une commission sur le moindre sujet, à promouvoir une démocratie participative à tout va, l’exécutif s’est mis en tête de décider tout seul. A quoi bon disposer de l’INSEE et de la DATAR ? A quoi bon écouter les élus et acteurs économiques et sociaux ? Voici donc la Champagne-Ardenne rattachée à la Picardie. La Haute-Marne devient membre d’une région maritime. Faudra s’habituer car ceux qui n’avaient pas perçu cette réalité géographique présidentielle, sont priés d’acquiescer sans moufter !

Une fois de plus, voici une réforme attendue qui va finir dans le gâchis. La marque de ce quinquennat.

Thématique(s) : Enjeux de société. Mot(s)-Clef(s) : . Un commentaire »

On en parle sur la toile

Le mois d’août est réputé calme en terme médiatique. François Cornut-Gentille a pourtant été mentionné par plusieurs sites internet :

PC Inpact et Humanoides.fr sont revenus sur sa question écrite relative aux conséquences juridiques de la diffusion des imprimantes 3D : un sujet qui manifestement passionne la toile et fait débat.

PC Inpact a également fait mention d’une autre question écrite relative à la mise en place de brouilleurs d’ondes anti-téléphone portable dans les établissements pénitentiaires. Une suggestion de François Cornut-Gentille qui soulève des commentaires manifestement positifs.

Thématique(s) : Enjeux de société. Mot(s)-Clef(s) : , , . Pas de commentaire »