Oui à une grande région Champagne-Ardenne, Alsace, Lorraine.

Depuis le 2 juin, date de présentation du projet de refonte des limites géographiques des régions françaises, François Cornut-Gentille et de nombreux parlementaires de la région (Jean-Luc Warsmann, Bérengère Poletti, Nicolas Dhuicq, François Baroin, …) dénonçent le caractère incohérent d’une fusion entre la Champagne- Ardenne et la Picardie. Qu’y a-t-il de commun entre les 4 départements de Champagne-Ardenne et les départements de l’Oise ou de la Somme ?

9 des 13 députés de notre région ont déposé un amendement visant à unir la Champagne-Ardenne à l’Alsace et à la Lorraine. Les signataires de cet amendement sont : Charles De Courson, Philippe Martin, François Cornut-Gentille, Luc Chatel, Jean-Claude Mathis, Nicolas Dhuicq, François Baroin, Bérengère Poletti, Jean-Luc Warsmann.

Cet amendement s’appuie sur la conviction que la création d’une telle région représente un espoir pour le rebond économique de la Champagne-Ardenne. Elle permettra de développer des outils de soutien à nos entreprises afin d’exploiter beaucoup mieux l’atout qu’est notre proximité avec l’Allemagne, la Belgique, les Pays Bas et le Luxembourg.

La nouvelle carte issue des débats reprend cette proposition. Aussi, lors du scrutin solennel de ce mardi, François Cornut-Gentille et plusieurs des cosignataires choisissent de voter pour le projet de loi, en dépit des nombreuses et fortes réserves qu’appelle la mauvaise méthode d’élaboration de cette réforme.

Thématique(s) : Haute-Marne. Mot(s)-Clef(s) : , , . 2 commentaires »

En juin 1940, des soldats français mouraient pour la France : le secrétaire d’Etat aux anciens combattants les a oubliés

Le 18 juin 1940, à Darmannes (Haute-Marne), les hommes du 149ème régiment d’infanterie de forteresse (149ème RIF), furent faits prisonniers par les allemands après deux jours d’intenses combats qui firent plus de 60 morts dans les rangs français.

Cette bataille, à l’instar de toutes celles qui eurent lieu sur le sol français en mai et juin 1940, est oubliée des livres d’histoire et des commémorations nationales. Seules, les associations d’anciens combattants locales continuent à perpétuer le souvenir de ceux qui se combattirent pour l’honneur de la France dans une lutte désespérée.

En juillet 2012, François Cornut-Gentille a posé une question écrite au secrétaire d’état aux anciens combattants afin de connaître les intentions du gouvernement pour commémorer dignement les combats de mai-juin 1940, notamment en 2015, lors du 75ème anniversaire.

Alors que le ministre est tenu de répondre dans un délai maximum de deux mois, aucune réponse n’a été pour l’heure publiée. Près de deux ans après avoir questionné le ministre et procédé à 6 rappels.

Pitoyable.

Thématique(s) : Haute-Marne. Mot(s)-Clef(s) : . Un commentaire »

Habitants de Saint-Dizier, bragards et bragardes, souriez, vous êtes filmés … depuis l’espace!

Lors de leur audition commune devant la commission de la défense de l’Assemblée nationale consacrée à la dissuasion nucléaire, les généraux Denis Mercier, chef d’état-major de l’armée de l’air, et Patrick Charaix, commandant des forces aériennes stratégiques (FAS), ont livré un exposé éminemment pédagogique nourri d’exemples et d’anecdotes.

L’une de ces dernières intéresse Saint-Dizier qui héberge la base aérienne 113 et les Rafale des FAS. En décembre 2013, un exercice majeur est mené depuis Saint-Dizier. Le général Charaix demande à la direction du renseignement militaire (DRM) une image satellite de la base afin de visualiser sa montée en puissance. Tout en lui fournissant le document, la DRM précise qu’ « un autre satellite d’une autre puissance passait au-dessus de la base ».

Habitants de Saint-Dizier, bragards et bragardes, souriez , vous êtes filmés !

Thématique(s) : Haute-Marne. Mot(s)-Clef(s) : , . Un commentaire »

Le ministre de l’intérieur à Saint-Dizier, vendredi 18 avril

Après avoir effectué son premier déplacement en tant que ministre de l’intérieur sur ses terres électorales cherbourgeoises, Bernard Cazeneuve (photo) effectuera son deuxième déplacement en région à … Saint-Dizier.

Officiellement annoncée par la préfecture de Haute-Marne, la visite ministérielle aura lieu vendredi 18 avril. Sont programmées une rencontre avec les élus locaux et des réunions dans le cadre de la Zone de sécurité prioritaire.

Nul ne doit s’étonner de la destination de ce déplacement. François Cornut-Gentille et Bernard Cazeneuve ont travaillé ensemble entre 2007 et 2012 à la commission de la défense de l’Assemblée nationale dans le cadre d’une mission de suivi du ministère de la défense. Une véritable relation de confiance s’est établie alors entre les deux hommes et perdure encore aujourd’hui.

Thématique(s) : Haute-Marne. Mot(s)-Clef(s) : , . Pas de commentaire »

72,63 %

François Cornut-Gentille a été réélu maire de Saint-Dizier dès le 1er tour avec 72,63 % des voix.

Sur 35 conseillers municipaux, sa liste emporte 31 sièges.  3 sièges iront au Front de gauche ; 1 au parti socialiste.

Thématique(s) : Haute-Marne. 4 commentaires »