« L’avenir du Parlement » : conférence de François Cornut-Gentille à l’Institut Diderot

Le 15 octobre dernier, François Cornut-Gentille était l’invité de l’Institut Diderot pour présenter son ouvrage GOUVERNEZ ! (Alma Editeur) et débattre des institutions.

La transcription de cette conférence vient de paraître à l’initiative de l’Institut. Elle est disponible sous format PDF ou en liseuse en cliquant sur ce lien : L’Avenir du Parlement.

L’Institut Diderot a été créé début 2009 pour rapprocher dans une démarche prospective commune les deux mondes de la recherche (sciences de la nature et sciences de l’homme) du monde économique, contribuer à libérer la réflexion sur la société des partis pris idéologiques périmés qui pèsent encore sur elle et agir à l’échelle internationale pour la diffusion du concept et des valeurs réactualisées de l’économie sociale.

Thématique(s) : " Gouvernez !" le livre. Mot(s)-Clef(s) : , , . Pas de commentaire »

« GOUVERNEZ ! » en dédicaces

L’essai politique de François Cornut-Gentille « GOUVERNEZ ! » (Alma Editeur) suscite toujours un vif intérêt.

Le lundi 25 janvier, à l’invitation de Gilles Carrez, président de la commission des finances de l’Assemblée nationale et député-maire, François Cornut-Gentille participera à un débat suivi de dédicaces au Perreux-sur-Marne (20 heures à la Mairie du Perreux, place de la libération).

Le samedi 12 mars, François Cornut-Gentille sera à la journée du livre politique, organisée à l’Assemblée nationale. Il dédicacera GOUVERNEZ ! au cours de l’après-midi.

Sont également en préparation plusieurs rencontres dont Nancy ou encore Le Cannet.

Thématique(s) : " Gouvernez !" le livre. Mot(s)-Clef(s) : , . Pas de commentaire »

Débat sur l’Etat avec François Cornut-Gentille en Seine-Saint-Denis

Mercredi soir, François Cornut-Gentille a participé à un débat autour de l’essai d’Alain Juppé « Pour un Etat fort ». Cette rencontre a eu lieu à Livry-Gargan, au cœur de la Seine-Saint-Denis, en présence notamment de Pierre-Yves François, maire, et Gérard Prudhomme, conseiller départemental.

Face à une assistance attentive, François Cornut-Gentille a fait part de sa conviction que la restauration de l’Etat sera au cœur de la prochaine campagne présidentielle. Au-delà du principe, les modalités politiques pour y parvenir seront importantes, comme le souligne Alain Juppé dans l’introduction de son ouvrage.

Lire la suite »

Thématique(s) : Parlement & Institutions. Mot(s)-Clef(s) : , . 2 commentaires »

Réforme de Polytechnique : un discours et des questions

Hier, devant un parterre sélectionné sur mesure, accompagné par le ministre de l’économie et le secrétaire d’Etat à l’enseignement supérieur (photo), le ministre de la défense a présenté les orientations futures de l’Ecole polytechnique. Cette intervention s’inscrit dans un processus initié il y a deux ans par François Cornut-Gentille et approfondie par le rapport de Bernard Attali et les groupes de travail qui en résultèrent.

Rares sont les ministres de la défense à s’être investis autant sur l’X. La tradition était de laisser les polytechniciens gérer polytechnique, la tutelle exercée par la DGA au nom du ministère de la défense demeurant très formelle. L’engagement personnel de Jean-Yves Le Drian est nouveau et positif. S’il est un acquis de l’interpellation de François Cornut-Gentille vis-à-vis de l’Ecole polytechnique, c’est bien la prise de conscience par l’Etat de la nécessité de définir la place de l’Ecole.

Sur le fond, les orientations préconisées par Jean-Yves Le Drian reprennent pour partie celles formulées dans le rapport de Bernard Attali. Verre à moitié plein ou à moitié vide, difficile de trancher. La pression mise sur la direction de l’Ecole polytechnique pour agir est un point assurément positif. La filière bachelor, l’approfondissement des liens avec la Défense, l’ouverture à l’international également. Par contre, plusieurs interrogations restent en suspens : comment faire cohabiter au sein du même établissement des étudiants devant acquitter des droits de scolarité élevés avec les élèves du cycle ingénieur bénéficiaires d’une solde ? Comment faire pour que le pôle Paris Saclay rapproche deux cultures aujourd’hui en tension sinon en opposition, celle de l’université et celle des grandes écoles ? Comment rendre attractif une carrière au service de l’Etat à des diplômés attirés par les rémunérations et les perspectives professionnelles du secteur privé ?

La réponse à ces questions ne dépend pas exclusivement du ministre de la défense, loin s’en faut. C’est pourquoi l’intervention d’hier de Jean-Yves Le Drian ne met nullement un terme au processus de réforme engagé. C’est une étape importante qui en appelle d’autres.

Thématique(s) : Défense. Mot(s)-Clef(s) : , . Un commentaire »

A400M : un contrôle parlementaire dévoile qu’Airbus a transmis une documention périmée sur les moteurs (vidéo)

Pour ceux qui douteraient encore de l’intérêt du contrôle parlementaire, les travaux de Marie Récalde (PS – Gironde) et Alain Marty (LR – Moselle), membres de la commission de la défense et co-auteurs d’un rapport d’information sur le maintien en condition opérationnelle des matériels, finiront par les convaincre. Au cours de leur audition et dans l’attente de la publication de leur rapport, les deux députés ont notamment mis en évidence des défaillances majeures qu’industriels et armées s’étaient bien gardés de rendre publiques.

Ainsi, apprend-on, avec stupeur et surtout colère, qu’Airbus a transmis une documentation périmée aux armées relativement aux moteurs des A400M, entraînant des retards de plusieurs mois pour leur maintenance. Or ces retards ont un coût. Désormais se pose la question de la responsabilité d’Airbus et de l’armée de l’air dans cette défaillance majeure.