Elections européennes : premier signe de vie en provenance de l’Elysée

Après la funeste journée électorale d’hier, le premier message aux Français du Président de la République est un tweet mentionnant la tenue d’une réunion à l’Elysée.

Evènement considérable à la hauteur de la rouste électorale subie.

Les Français sont soulagés. On pense à eux. On leur envoie même une petite photo.

Thématique(s) : Parlement & Institutions. Mot(s)-Clef(s) : , . Pas de commentaire »

François Cornut-Gentille, l’homme qui crée le scandale ?

Selon l’hebdomadaire Challenges, « à Polytechnique » François Cornut-Gentille serait l’homme « qui crée le scandale ». Son crime ? Vouloir contrôler la grande école comme la loi le lui permet et la constitution l’y incite. On a vu pire scandale ces dernières semaines.

Si l’initiative, voire l’audace, de François Cornut-Gentille a surpris plus d’un polytechnicien, elle donne cependant lieu à une réflexion politique, libérée d’un certain corporatisme, autour de la place de l’Ecole dans la France du 21ème siècle.

Qu’un parlementaire ose exercer ses pouvoirs de contrôle semble surprendre. Or, la constitution fait du contrôle et de l’évaluation des politiques publiques un pouvoir majeur du Parlement, aujourd’hui insuffisamment exercé.

Les hauts dirigeants de l’administration française acceptent difficilement cette réalité. Pour preuve, les réticences voire l’opposition manifestées par de grands subordonnés du ministère de la défense, pourtant directement concernés par l’école Polytechnique,  à donner suite à des demandes d’audition formulées par François Cornut-Gentille dans le cadre de cette mission.

Nul doute qu’avec le temps, ces grands subordonnés apprendront que servir l’Etat, ce n’est pas disposer d’un droit de propriété sur des services et des hommes. Ils auraient tout intérêt à s’inspirer du réel esprit d’ouverture et de dialogue des polytechniciens que François Cornut-Gentille a déjà ou va rencontrer.

Thématique(s) : Actualités du ministère. Mot(s)-Clef(s) : , . Un commentaire »

Un contrôle sous contrôle

Alors que le contrôle mené par François Cornut-Gentille sur l’Ecole polytechnique est dans sa phase de travail de fond avec des auditions et l’analyse des réponses aux questionnaires adressés aux administrations concernées, plusieurs médias reviennent cette semaine sur ce dossier.

Acteurs Publics publie un dossier complet sur l’Ecole polytechnique dont un des articles est consacré au contrôle parlementaire.

Pour sa part, le Bulletin quotidien fait état de l’agenda des premières auditions menées par François Cornut-Gentille.

François Cornut-Gentille en direct sur Europe 1

François Cornut-Gentille sera ce soir à 19 h 30 en direct sur Europe 1 sur le thème des investissements industriels chinois en France.

Polytechnique : l’intérêt médiatique ne faiblit pas (vidéo)

Le site du Nouvel Observateur publie un article de Mathilde Loire titré « Polytechnique : la fin des « pantouflards » ? ». La journaliste revient sur l’amendement Cornut-Gentille / Launay de réduction des crédits de l’école et sur le contrôle engagé par François Cornut-Gentille sur l’X. Précision : cette réduction deviendra définitive à l’issue de la navette parlementaire sur le budget 2014, jeudi

Sur cette même page, le site du Nouvel Observateur met en ligne un extrait d’une interview par BFM Business du président de Polytechnique effectuée le jour même de l’adoption par l’Assemblée de l’amendement, le 30 octobre dernier :
Jacques Biot, président de l’École… par BFMBUSINESS