Le Chef d’Etat-major de l’armée de l’air aux personnels de la BA 113 : « ce que vous faites est extraordinaire »

Le chef d’état-major de l’armée de l’air, Jean-Paul Palomeros, est venu sur la base aérienne 113  de Saint-Dizier, le 20 mars dernier, au lendemain de l’engagement des Rafale dans le ciel libyen.

A l’occasion de cette visite impromptue, il s’est adressé aux personnels de la base :  «Je voulais vous dire combien j’apprécie votre travail. J’ai conscience de tout ce que l’on vous demande. C’est complexe, mais le résultat est atteint ».

Il ajouté être fier «d’appartenir à cette communauté de l’armée de l’air. Vous êtes une superbe équipe. Ce que vous faites est extraordinaire (…) les résultats sont là, vous êtes à l’heure sur les objectifs donnés. Je n’avais aucun doute sur vos compétences ».

Thématique(s) : Haute-Marne. Mot(s)-Clef(s) : . Pas de commentaire »

Libye : reportage photo de l’armée de l’air sur la BA 113 de Saint-Dizier

Thématique(s) : Haute-Marne. Mot(s)-Clef(s) : . Pas de commentaire »

Video BFM TV sur les risques encourus par les pilotes français au-dessus de la Libye (vidéo)

Ancien chef d’état-major de l’armée de l’air (1995-2000), le général (2S) Jean Rannou a précisé sur BFM TV les risques encourus par les pilotes français, notamment ceux de la base aérienne de Saint-Dizier, en opération au-dessus de la Libye.


Libye : risque pour les pilotes français par BFMTV

Thématique(s) : Actualités des forces. Mot(s)-Clef(s) : , . Pas de commentaire »

Video BFM-TV sur la préparation des Rafales de la BA 113 de Saint-Dizier

Thématique(s) : Défense. Mot(s)-Clef(s) : , . Pas de commentaire »

Les Rafale de Saint-Dizier en opération au-dessus de la Libye

Dans le cadre des opérations en Libye, l’armée de l’air a notamment engagé 8 Rafale stationnés sur la base aérienne 113 de Saint-Dizier (photo).

Ces avions sont armés de missiles air/sol AASM de courte et moyenne portée et SCALP-EG pour la frappe en profondeur. Ils sont également équipés de missiles air/air MICA. Un avion AWACS, du 36ème EDCA de la base d’Avord (Cher), assure la coordination des moyens aériens et la surveillance de l’espace aérien au-dessus des opérations. Le radar de l’AWACS repère tous les mouvements d’aéronefs dans un rayon de 400 kilomètres autour de l’appareil.

D’autres moyens français aériens, navals et spatiaux sont également engagés pour accomplir ces missions en application de la résolution du conseil de sécurité des Nations Unies.

Thématique(s) : Actualités des forces. Mot(s)-Clef(s) : . Un commentaire »