Le ministre de l’intérieur à Saint-Dizier, vendredi 18 avril

Après avoir effectué son premier déplacement en tant que ministre de l’intérieur sur ses terres électorales cherbourgeoises, Bernard Cazeneuve (photo) effectuera son deuxième déplacement en région à … Saint-Dizier.

Officiellement annoncée par la préfecture de Haute-Marne, la visite ministérielle aura lieu vendredi 18 avril. Sont programmées une rencontre avec les élus locaux et des réunions dans le cadre de la Zone de sécurité prioritaire.

Nul ne doit s’étonner de la destination de ce déplacement. François Cornut-Gentille et Bernard Cazeneuve ont travaillé ensemble entre 2007 et 2012 à la commission de la défense de l’Assemblée nationale dans le cadre d’une mission de suivi du ministère de la défense. Une véritable relation de confiance s’est établie alors entre les deux hommes et perdure encore aujourd’hui.

Thématique(s) : Haute-Marne. Mot(s)-Clef(s) : , . Pas de commentaire »

Centrafrique : l’isolement de la France un peu plus marqué

Au lendemain du sommet Union européenne- Afrique, la France apparaît de plus en plus isolée en Centrafrique. Alors que l’Europe manifeste sa mauvaise volonté à soutenir les forces françaises engagées sur place, les autorités tchadiennes viennent d’annoncer leur retrait de la force africaine. Cette décision intervient après un grave incident intervenu samedi dernier, impliquant des unités tchadiennes et se soldant par 24 morts

Ce retrait de la seule puissance régionale militaire est un signal politique particulièrement négatif pour la France. Il coïncide avec l’émergence de critiques émises par des militaires français envoyés à Bangui sur les conditions dans lesquelles ils doivent mener leurs missions. Plusieurs blogs spécialisés ont relayés leurs ressentiments (Lignes de défense, Le Mamouth, Zone militaire…).

La violence a repris ses droits dans les rues de la capitale centrafricaine et en brousse sans que les forces françaises aient les moyens d’en stopper l’escalade.

Thématique(s) : Actualités des forces. Mot(s)-Clef(s) : . Pas de commentaire »

Une semaine hispanique pour François Cornut-Gentille

L’agenda parlementaire de François Cornut-Gentille sera sous le sceau espagnol la semaine prochaine. Lundi, avec sa double casquette de rapporteur du budget de la défense et de président du groupe d’amitiés parlementaires France-Espagne, il se rendra à Brest pour la réunion du Conseil franco-espagnol de défense et de sécurité. Il assistera notamment à la signature par Jean-Yves Le Drian, ministre de la défense, et son homologue espagnol, Pedro Morenés Eulate (photo) de la déclaration commune, tournée vers l’avenir de la coopération bilatérale franco-espagnole. La journée se terminera par la visite du Centre des opérations maritimes et de la Frégate multimissions (FREMM) Aquitaine.

Mardi à l’ambassade d’Espagne et mercredi à la commission des affaires étrangères, François Cornut-Gentille participera à plusieurs manifestations autour cette fois-ci de José Manuel Garcia-Margallo, ministre des affaires étrangères d’Espagne en visite en France.

A ces rendez-vous spécifiques, s’ajoutent la séance des questions d’actualité ainsi que plusieurs réunions de la commission des finances. Et peut-être qu’il y aura paella au déjeuner.

Thématique(s) : Europe & Diplomatie. Mot(s)-Clef(s) : , . Pas de commentaire »

Lutte contre les trafics : la stupéfiante capitulation du ministre de l’intérieur

Perplexe face au projet d’expérimentation d’une salle de consommation de drogues à Paris, François Cornut-Gentille a interrogé le ministre de l’intérieur sur le risque de découragement des forces de police face à une telle salle dont l’ouverture crée un espace d’impunités. Il lui a demandé d’indiquer les exigences posées par le ministère de l’intérieur au préalable de l’ouverture d’une salle de consommation de drogues.

La réponse du ministre publiée au journal officiel ne manque pas d’inquiéter. Après avoir rappelé qu’en 2012, le nombre d’interpellation pour des faits de trafic et de revente a progressé de 5,2 % à Paris pour atteindre 1 489 faits constatés, le ministre reconnait la nécessité de «définir une doctrine d’intervention policière » dans le cadre de l’expérimentation d’une salle de consommation à Paris. Mais pour conclure qu’ « il conviendra également de déterminer les conditions dans lesquelles la lutte contre les trafics sera poursuivie sans compromettre le déroulement de l’expérimentation. »

En d’autres termes, il ne faudrait pas que les services de police spécialisés dans la lutte contre les stupéfiants ne viennent perturber l’activité de la salle de consommation de drogues ! On aurait préféré que le ministre exige, avec sa verve médiatique estivale, que l’activité de la salle de consommation de drogues  ne vienne pas perturber l’activité des services de police. A chacun ses priorités !

Thématique(s) : Sécurité & justice. Mot(s)-Clef(s) : , . Un commentaire »

La magie des statistiques

S’étonnant de la forte densité de radars fixes et mobiles en Haute-Marne et de la faible densité de ces mêmes radars en Seine-Saint-Denis alors que le nombre d’usagers de la route est inversement dense, François Cornut-Gentille a posé une question écrite au ministre de l’intérieur pour comprendre la logique d’implantation des radars.

La réponse de Manuel Valls, ministre de l’intérieur, est un brillant exercice de contorsionniste renvoyant, comme il se doit quand on n’a pas la réponse, la responsabilité sur les préfets.

Mais, au final, on constate qu’en 2012, la Haute-Marne a déploré 17 morts sur ses routes malgré les 29 radars et la Seine-Saint-Denis, 35 morts avec 17 radars.

Thématique(s) : Haute-Marne. Mot(s)-Clef(s) : , . Un commentaire »